1° juillet 2018 : 80 km/h

Informations issues du rapport Comité interministériel de la sécurité routière.

http://www.maire-info.com/upload/files/secu_routiere.pdf

Après douze années de baisse continue de la mortalité routière, celle-ci augmente à nouveau depuis 2014. La route reste la première cause de mort violente du pays : 9 morts et 65 blessés graves par jour en 2016. L’année 2017 confirme cette tendance. L’idée que l’on aurait atteint un plancher de verre doit donc être rejetée avec force. La détermination des pouvoirs publics doit s’intensifier.

La vitesse est la première cause des accidents mortels en France (31 %), suivie de l’alcool, puis des stupéfiants (19 % et 9%).

 

Entre 2002 et 2005, l’installation et le développement des radars automatiques a eu pour effet une baisse de 7 % des vitesses moyennes pratiquées sur le réseau des routes à double sens hors agglomération ; dans la même période, une baisse de 37 % de la mortalité y était enregistrée.

 

55% des accidents mortels (1911 morts en 2016), se produisent sur les routes du réseau secondaire où la circulation est à double sens sans séparateur central. Comme l’a établi le comité des experts du Conseil national de la sécurité routière dans son rapport du 29 novembre 2013, une réduction de la vitesse maximale autorisée à 80 km/h sur les routes à double sens sans séparateur central, aujourd’hui limitée à 90 km/h, permettrait de sauver entre 300 et 400 vies par an. La baisse des vitesses maximales autorisées (VMA) sur les routes où la mortalité routière est la plus forte, en passant de 90 à 80  km/h, s’impose donc pour orienter durablement la courbe de la mortalité routière à la baisse. Une telle mesure présente également l’avantage d’améliorer la fluidité du trafic et de diminuer les émissions polluantes dans l’environnement.

 

Le 1er juillet 2018, la vitesse maximale autorisée sur les routes à double-sens, sans séparateur central passe de 90 à 80 km/h.

Tarn 2030 – l’avenir du département

Dans le cadre du projet mis en oeuvre par le département Tarn 2030, je vous invite à venir rencontrer le président du Conseil Départemental M. Christophe RAMOND

Mercredi 27 Juin à partir de 18 h
Salle de la Boulonette

A cette occasion, vous pourrez échanger sur les thématiques suivantes

  • Education
  • Développement numérique
  • Développement économique
  • Aide Sociale…

http://2030.tarn.fr

Devenez acteur du développement de votre département !
Au plaisir de vous retrouver nombreux !

Le Maire et Conseiller Départemental
Gilles TURLAN

Empruntez plus pour lire plus !

Gaillac-Graulhet Agglomération a adopté un nouveau règlement pour son réseau de médiathèques, applicable à partir du 2 mai 2018.
Usagers des bibliothèques de Rabastens et de Giroussens, voici ce qui change pour vous :

Avec votre carte, vous pouvez désormais emprunter :

  • 10 DOCUMENTS parmi les livres, les BD, les revues, les CD et les partitions, pour une durée de 4 SEMAINES,
  • 2 DVD, pour une durée de 2 SEMAINES.

La durée du prêt peut être renouvelée 2 fois SAUF pour les nouveautés, les DVD et les documents réservés par un autre usager.
Enfin, tant que vous avez des documents en retard sur votre carte, vous ne pourrez pas emprunter d’autres documents.

Vous pouvez retrouver l’intégralité du règlement intérieur sur http://media.ted.fr/

Et je vous rappelle que votre abonnement vous permet d’emprunter également dans les autres médiathèques de l’agglomération.

A bientôt

Bibliothèque de Rabastens
17, rue Paul et Georges Gouzy
81800 RABASTENS
Tél. : 05-63-40-81-43

Communauté d’agglomération – Actualités écoles

Concernant les rythmes scolaires pour la rentrée 2018, les parents d’élèves et les directeurs des écoles ont été invités à une première réunion de concertation en novembre 2017. Ils ont également été conviés à assister à une conférence sur les rythmes de l’enfant donnée par Claire LECONTE, Professeur Emérite de Psychologie de l’Éducation et chercheuse en chronobiologie spécialiste des rythmes de l’enfant et de l’adolescent qui a eu lieu le 12 février 2018.

Dans cet intervalle, la communauté d’agglomération, pressée par les délais, s’est prononcée pour le statu quo pour la rentrée 2018 en attendant que le projet éducatif communautaire soit construit. Le projet éducatif communautaire est un document fixant les objectifs et les modalités en matière d’éducation sur tous les temps (hors scolaires) de présence des enfants au sein des différentes structures (garderies, ALAE, ALSH…).

Ce projet est pour l’instant dans une phase de diagnostic et la communauté d’agglomération reviendra vers les directeurs d’écoles et vers les représentants des parents d’élèves pour les inclure dans sa construction. Ce temps de concertation et de travail en commun, indispensable, explique le statu quo de la communauté d’agglomération pour la rentrée 2018.

La municipalité tient à remercier l’ensemble des agents qui travaillent au sein de notre école. Ils œuvrent tous les jours avec beaucoup de professionnalisme et ils prennent à cœur leur métier malgré le transfert vers la communauté d’agglomération. Ce transfert ne se fait pas si simplement au niveau de la gestion des ressources humaines et c’est toujours compliqué dans un environnement changeant de rester professionnel. C’est pourtant la prouesse que nos agents réussissent jour après jour auprès de vos enfants.

Nous vous informerons le plus régulièrement possible, au fur et à mesure de l’avancée des travaux et des décisions de la communauté d’agglomération concernant les écoles de notre commune.

Des nouvelles de Giroussens !

Le bulletin municipal de Giroussens est en cours de distribution dans la commune mais vous pouvez d’ores et déjà le retrouver dans Mairie >> Bulletins Municipaux et le lire en ligne

 

La liste de plus de 70 entreprises ayant une activité à Giroussens est disponible dans la rubrique Entreprises !

Vous avez une activité professionnelle à Giroussens et vous ne figurez pas encore dans cette liste ? Contactez-nous en nous communiquant les coordonnées de votre entreprise !